Les auxiliaires invisibles

Les gouttières ne sont qu'un appareil qui recouvre les dents avec une déformation induite qui crée un déplacement dentaire. Si le changement de gouttières déplace certaines dents, d'autres mouvements peuvent nécessiter des auxiliaires.

Les appareils orthodontiques, que ce soit des «bagues ou des gouttières» ne suffisent pas toujours à obtenir tous les résultas, il faut le plus souvent y adjoindre des auxiliaires

Spécifique au multi-attaches
- Les ligatures et chainettes élastomériques: transparentes ou colorées
Elles permettent de maintenir le fil orthodontique dans la bague. Elles se détériorent et se colorent dans la salive et doivent être changées régulièrement (contraire à la règle d’appareillage de l’ISFESO © n°6)
Il existe plusieurs couleurs.
La ligature maintien le fil dans la bague


les chainettes maintiennent les dents serrées ou ferment les espaces


Les nouveaux sytèmes «auto-ligaturants» permettent de bloquer le fil sans ligature mais n’évitent pas les chainettes.

Spécifique aux aligneurs de marque
- les taquets: Parfois sur certaines dents, en fonction de la forme et du déplacement dentaire des taquet, en composite de la couleur des dents, sont collés sur les dents.

Pour les bagues et les aligneurs®
- les mini-vis d’ancrage



Les auxilliaires sont très utilisés depuis les années 2000 et permettent un point d’appui autre que les dents pour appliquer les forces ou «contre balancer» les forces existantes. Leur ajout permet de nouvelles possibilités de déplacement dentaire et de repositionnement du sourire.
Avantages: nouvelles possibilités de déplacement dentaire Inconvénients: acte chirurgical mineur, possible inflammation ou perte de la mini-vis.

- les élastiques intermaxillaires:
Les appareils orthodontiques permettent le repositionnement des dents à l’intérieur d’une arcade (haut ou bas) mais nécessitent dans la plupart des cas l’ajout d’élastiques dits «intermaxillaires» pour coordonner les arcades.
Les élastiques, quelque soit l’appareil (bagues ou gouttières) nécessitent rigueur et coopération. Un «stock» est donné au patient en fonction de leur longueur et de la force qu’ils exercent. La durée du port et les forces de traction dépendent de la correction a apporter et de l’évolution du traitement.

élastiques sur gouttières:


élastiques sur bagues externes


élastiques sur bagues internes

mis à jour le : 13/03/11

Copyright © 2009- Tous droits réservés